L’eau en pleine mutation

Un article publié ce jeudi par deux chercheurs français dans la revue Natural Scientist a provoqué l’émoi de la communauté scientifique.
Leurs recherches sur la composition chimique de l’eau montrent une mutation graduelle mais sensible des composants essentiels du précieux liquide.

C’est M. Ricard, co-auteur de l’article, qui explique :
« la teneur primordiale en oxygène tend à diminuer. L’eau telle que nous la connaissons vit probablement ses dernières heures. Nous avons déjà constaté des changements en milieu urbain, où la molécule de base se charge en atomes de carbone »

Difficile à ce stade de savoir quelles seront les conséquences sur la vie quotidienne. Mais certains témoignages se font déjà entendre :
la pratique du sport aquatique s’en trouverait modifiée, avec des difficultés accrues pour se mouvoir dans le liquide.
De même, la densité de l’eau serait telle en certains endroits, qu’il serait possible de marcher dessus !

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.